La formation

S'adapter aux métiers et à leur évolution

Accueil > Prestations RH > La formation

Valoriser les compétences

La formation professionnelle est l’ensemble des mesures adoptées en vue de l’acquisition ou du perfectionnement d’une qualification professionnelle pour les travailleurs, prises en charge en France par l’État et les employeurs.

Elle consiste à enseigner à un employé les connaissances et les compétences nécessaires à l’exécution de ses fonctions courantes. La formation professionnelle est généralement adoptée pour des personnes exerçant déjà une activité professionnelle, et souhaitant accroître leurs compétences.

La formation professionnelle est un apprentissage nécessaire à l’exercice d’une activité professionnelle. L’objectif est de fournir au marché du travail des individus possédant un savoir-faire sans cesse mis à jour. Le financement est assuré par les entreprises, soit par cotisation, soit par dépenses en formation interne.

 

Formation professionnelle continue

La formation professionnelle continue est un droit, indépendamment du statut professionnel. Une personne peut ainsi évoluer tout au long de sa vie active, en améliorant ses compétences par de nouvelles techniques. Les stages de formation sont financés par les entreprises, le stagiaire est rémunéré durant son apprentissage.

 

Organisation de la formation professionnelle

Les politiques de formation sont élaborées dans un premier temps par l’État, qui fixe le cadre réglementaire et met en place des dispositifs nationaux. Les régions sont chargées d’exécuter ces dispositifs dans leur zone géographique, en fonction des besoins locaux. Les organisations professionnelles et les partenaires sociaux participent à la mise en place des formations, ainsi qu’à la gestion des contributions des entreprises.

 

Participation obligatoire des entreprises

Les entreprises doivent participer financièrement au développement de la formation professionnelle. Elles peuvent effectuer des versements obligatoires à des organismes collecteurs, ou procéder à des formations internes. Les dirigeants doivent produire une déclaration annuelle listant les dépenses effectuées pour celle-ci. Le manquement à cette obligation serait considéré comme une faute fiscale. Le niveau de sa participation dépend de la taille de l’entreprise.